top of page

AUGMENTED STORY : JEAN-FÉLIX BALA – OPTIMISATION DU MANAGEMENT DES ACHATS INDIRECTS


Réussir dans le management de transition Optimisation du Management des Achats Indirects : Jean-Félix Bala témoigne de son dernier projet


L'expérience est un atout majeur dans notre domaine. Un manager de transition expérimenté saura non seulement gérer les défis techniques, mais aussi rassurer le client grâce à son recul et à sa capacité à prendre des décisions éclairées. Bien que les jeunes talents aient leur place, l'expérience reste un critère déterminant pour garantir le succès de la mission.


Nature du projet

Solution ISALYS Augmented Management


Contexte Projet Groupe de restructuration et d’optimisation des méthodes de gestion et des achats indirects :

  • Marketing,

  • Ingénierie,

  • RH recrutement,

  • Métrologie et Validation,

  • Juridique et Finance,

  • IFM.

Profil client Numéro 1 mondial en fabrication anesthésie pour dentiste avec un effectif de 2 000 personnes en France et au Canada. Objectifs 1/ Financier : -10% à – 15% à décembre 2024 2/ Optimisation du nombre de prestataires 3/ Simplification des process Résultats 1/ Financier : -25% à décembre 2024 sur scope adressé, 2/ Réduction du nombre de fournisseurs, 3/ Digitalisation des relations avec les fournisseurs retenus. Localisation Saint-Maur-des-Fossés (94) Durée 3 mois Manager de transition Jean-Félix Bala Profil

  • 57 ans

  • DESS Mathématiques Appliquées

  • Master Achats Internationaux

  • Executive MBA Essec

  • +30 ans d'expérience en achats et approvisionnement

Compétences

  • Management

  • Achats opérationnels

  • Consulting


TÉMOIGNAGE DE JEAN-FELIX BALA


Parlez-nous de vous et de votre parcours ?


Je suis un professionnel de 57 ans avec plus de 30 ans d’expérience dans le domaine des achats et du management. J'ai débuté ma carrière dans les achats opérationnels, en me concentrant principalement sur les opérations d'investissement. Au fil des années, j'ai élargi mon champ d'expertise en travaillant dans l'industrie pharmaceutique, puis en intervenant en tant que consultant en achats.


J'ai acquis de solides qualifications, notamment un Diplôme d'Études Supérieures Spécialisées en Mathématiques Appliquées, ainsi qu'un master en achats industriels (MAI). Par la suite, j'ai complété mon parcours académique en obtenant un Executive MBA à l'ESSEC, ce qui m'a permis de perfectionner mes compétences en management.


En 2006, j’ai pris la direction Achats en Afrique. Le secteur était plus opérationnel et en tant que manager de transition, j'ai opté pour cette voie pour poursuivre mon projet entrepreneurial tout en mettant à profit mes compétences en gestion et en achats pour accompagner d'autres entreprises.


Retour sur votre projet : quels en ont été les contours ?


Pendant mon mandat en tant que manager de transition, j'ai été chargé de piloter un projet d'optimisation des coûts. Ma mission couvrait cinq services différents : le marketing, les ressources humaines, la métrologie et la validation, l'ingénierie, ainsi que les prestations intellectuelles. Notre objectif était de réduire les coûts de chaque service de plus de 10%. À la fin de ma mission, nous avons réussi à atteindre une réduction globale des coûts d'environ 25 à 26%.


L'un des défis majeurs de ce projet a été de regagner la confiance du client, qui avait été ébranlée par le départ de l'ancien manager de transition sans atteindre les résultats escomptés. Pour surmonter ces défis, j'ai dû faire preuve de diplomatie et j'ai eu la chance de bénéficier d'un solide réseau professionnel. Ma connaissance personnelle de la responsable des achats a été un atout essentiel, car elle avait confiance en mes capacités pour mener à bien ce projet.


Adapter une stratégie au contexte était crucial, en particulier pour la réalité du volume des achats, qui nécessitait un pragmatisme accru. Il était également essentiel d'adapter les outils d'achats à la catégorie spécifique des achats (catégorie C). Nous avons également demandé aux équipes d’exprimer leurs besoins. En effet, bien que la mission ne fût pas principalement technique, il a fallu rassurer les parties prenantes quant à notre approche et à notre capacité à obtenir des résultats tangibles.


Quels enseignements tirez-vous de cette nouvelle expérience ?


Cette mission a mis en lumière l'importance de l'agilité dans la gestion de projet. En tant que manager de transition, il est essentiel de s'adapter rapidement aux besoins changeants de l'organisation. Cette flexibilité m'a permis de créer des stratégies sur-mesure pour chaque mission, en réaction aux priorités émergentes.


Un autre aspect concerne la durée des missions. J'ai constaté que trouver un équilibre entre la durée de la mission et la réalisation des objectifs est essentiel. Il est important de fixer des délais réalistes pour garantir le succès du projet, tout en permettant au manager de transition de faire une véritable différence.


Enfin, la mise en place de contrats d'engagement précis est fondamentale. Ces contrats doivent définir les attentes, les objectifs et les indicateurs de performance de manière transparente. Cette expérience m'a appris que des contrats bien structurés sont essentiels pour éviter les malentendus et assurer une collaboration harmonieuse entre toutes les parties prenantes.


Quels conseils donneriez-vous à une entreprise qui veut faire appel à un manager de transition ?


Pour une entreprise envisageant de recourir à un manager de transition, je conseillerais une approche réfléchie. Tout d'abord, il est important de comprendre en amont les enjeux de la mission et de définir clairement le profil recherché. Assurez-vous que le manager de transition possède les compétences et les outils nécessaires pour atteindre les objectifs fixés.


De plus, il est essentiel que le coût du manager de transition soit en adéquation avec les gains attendus. Le tarif journalier doit être considéré comme un investissement, mais il doit rester réaliste par rapport au budget et aux bénéfices anticipés. Les clients peuvent avoir des attentes élevées en matière de résultats, mais les contraintes financières doivent aussi être prises en compte.


En outre, l'expérience est un atout majeur dans notre domaine. Un manager de transition expérimenté saura non seulement gérer les défis techniques, mais aussi rassurer le client grâce à son recul et à sa capacité à prendre des décisions éclairées. Bien que les jeunes talents aient leur place, l'expérience reste un critère déterminant pour garantir le succès de la mission.


Comment les équipes d’ISALYS Augmented Management s’impliquent-elles au cours de votre projet ?


Les équipes d'ISALYS Augmented Management ont été fortement engagées tout au long de ma mission. Dès le départ, j'ai bénéficié d'un accompagnement soutenu avec des réunions de suivi deux fois par semaine. Leur implication constante et leur appui continu ont été un atout tout au long du projet.


Si je devais résumer mon expérience ISALYS en quelques mots ?


Mon expérience s’est très bien passée ! Elle m'a permis de reconnecter avec des missions similaires, apportant un souffle nouveau à ma carrière. Au cours de ma mission, j'ai bénéficié d'un excellent accompagnement, d'une écoute attentive et j'ai développé une véritable complicité avec les équipes clientes. Cette harmonie était essentielle pour parler le même langage et travailler main dans la main en tant qu'équipe unie. Notre rôle de manager de transition est aussi de compléter efficacement l'équipe en place, devenant ainsi un atout majeur pour le directeur des achats.


Merci beaucoup à Jean-Félix pour son témoignage. À bientôt pour de nouveaux projets ISALYS Augmented Management.


Vous souhaitez rejoindre les équipes Managers de Transition @ ISALYS Augmented Management ?

Contactez : Baptiste Siauve-Huard | bsiauvehuard@isalys.eu

Comments


bottom of page